Faites comme si j’étais pas là #1

Texte écrit en 2008 : j’étais alors en long remplacement en CE1-CE2.

Je ne résiste pas à vous écrire des petits morceaux choisis des interrogations existentielles de mes CE1 (7-8 ans environ)…

Le débat commençait par une phrase de la maman du personnage principal de leur roman, Cora. Cora est une petite fille de sept ans. Quand elle sera grande, elle veut se marier avec Anna, sa meilleure amie, et pas avec Bastien, « parce que les garçons, c’est nul ».

Sa maman s’exclame : « Mais Cora, les filles ne peuvent pas se marier avec les filles !! »

Mes petits élèves devaient réagir à cette phrase.

Voici leurs réponses :

– Ben oui, elle a raison, la maman de Cora ! Déjà, les bagues pour le mariage, ça ira pas ! Il faut une bague pour le garçon et une bague pour la fille ! Et comme y’a deux filles…

– Ben oui, ça va pas ! Comment elles vont faire pour avoir un bébé ? Il faut avoir un garçon et une fille !

– Ben oui ! C’est le garçon qui donne une petite graine à la fille… Dans son ventre !

– Moi, je sais que le papa donne une graine à la maman mais je comprends pas comment le papa, il fait pour la mettre, la graine, dans le ventre à la maman…

– Il faut qu’ils fassent l’amouuuuur !! (Concert de rires)

– Oui, il faut que le garçon fasse un bisou sur la bouche à la fille !

– Mais enfin, Jules ! C’est pas ça faire l’amour !!

– Aaaah ? 

– Oui, mais moi, je comprends pas comment le papa, il met la graine dans le ventre à la maman…

– Ben, il lui ouvre peut-être le ventre avec un couteau « SCHTACK ! » et après, il pose la graine comme ça « POF ! » et après, il recoud avec du fil…

– Meuh nooooon !!!

C’était très dur de rester sérieuse évidemment. Les CE2 qui étaient censés travailler à côté étaient morts de rire…

Quel métier formidâââââble !

Publicités

10 réflexions sur “Faites comme si j’étais pas là #1

    1. C’est vrai. Mais à cette époque (en 2008), je n’avais pas autant d’expérience dans le métier.
      C’était (et c’est toujours) un sujet sensible et le faire passer doucement sans heurter leur sensibilité et surtout sans avoir de problèmes avec les parents est délicat.
      Le « mariage pour tous » n’était pas passé. En plus, le souci des enfants étaient « comme on fait des bébés finalement ? »…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s